Serge Balbin Cavalier professionnel et entraineur de dressage

Biographie

 

TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR SERGE BALBIN (OU PRESQUE) SANS JAMAIS OSER LE DEMANDER.

Né en 1958, à Sedan, dans une famille totalement étrangère au monde équestre, c'est la vision des traits ardennais attelés aux voitures des brasseurs et des marchands de charbon qui nourriront son imaginaire d'enfant.

Quelques années plus tard, il fréquente assidûment la SHN de LYON, alors vivier de bons cavaliers polyvalents.

Passionné très tôt par le dressage classique, ne disposant pas de moyens financiers suffisants, et ne trouvant pas en France la filière capable de le spécialiser dans la discipline,  il entame alors un compagnonnage très fructifiant à l'étranger.

Il rencontre l'écuyer Suisse Adolf LUPOLD (Ecuyer 1ère classe de la Régie Fédérale des chevaux de Thoune, ancien élève d'Oscar FRANK et de l'Ecole Espagnole de Vienne sous la direction de PODHAJSKY, également premier maitre du champion olympique Henri CHAMMARTIN) qui le forme jusqu'en 1982.

Il s'établit ensuite en Belgique, puis à Aix-la -Chapelle  jusqu'en 1987.

Durant cette période, il prépare de nombreux chevaux, pour le compte de marchands comme de propriétaires privés, et participe à ses premières compétitions de haut niveau.

     

Avide de perfectionnement, il se nourrit de lectures classiques, de Gustav STEINBRECHT à James FILLIS, et poursuit son itinéraire auprès de différents écuyers, de Nuno OLIVEIRA à Georg THEODORESCU.

De retour en France, il découvre et forme la jument AKAZIE. Il devient, alors que la jument est totalement novice à ce niveau, vice-champion de France 1ère catégorie en 1991 (RLM – Grand Prix). Le couple est alors pré-sélectionné olympique pour Barcelone.

       

En 1993, il entame une collaboration avec les Haras Nationaux, dans un premier temps à ANNECY, où Monsieur le directeur Luc DE MONTAL le sollicite pour le dressage des étalons nationaux et la formation des agents du Haras, puis en Normandie où il rejoint en 1997 en tant qu'écuyer-dresseur le Haras National de SAINT-LO, dirigé par M. Guy BIDEAULT.
Il y dressera l'étalon national BELFORT,  premier cheval étranger admis en épreuves SHF, et participera pendant plusieurs années aux missions de représentation et de formation des chevaux comme des agents.

 

             

En parallèle, il sort dans les épreuves du Grand Prix son cheval Oldenbourg ROSSO ANTIQUO  avec succès, et plusieurs participations internationales (Saumur, Poznan, Varsovie, San Patrignano).

En 2000, il quitte les Haras Nationaux et participe avec le regretté vétérinaire Pierre DOMINICI à la création du Haras de Sales, en Haute-Savoie, puis en Bourgogne

Durant une dizaine d'année, il continue de dresser des chevaux et d'en sortir certains en compétition (TONFILS DARCO, DE DREUX, DUFY, RUYSDAEL).
Son activité d'entraîneur se développe et il forme de nombreux cavaliers, dont certains performent à haut niveau désormais, et commercialise également des chevaux, essentiellement dressés par ses soins.

             

   

En 2015, il rejoint les écuries du cavalier de concours complet Maxime LIVIO pour se charger de la formation des chevaux et des cavaliers en dressage. Durant 7 ans, il entraîne au quotidien les couples, les accompagne en compétition et participe aux performances de l'écurie et de l'équipe de Thaïlande de CCE (Jeux asiatiques, Championnat du monde).

Fort de maîtriser toutes les étapes du dressage, du débourrage jusqu'au Grand Prix (les chevaux sortis en compétition par l'intéressé ont tous été formé par ses soins de A à Z), Serge BALBIN cherche à prodiguer une instruction classique, c'est-à-dire adaptée à chaque cheval et avant tout dénuée d'idéologie.

       

Vidéos

AKAZIE à 6 ans – Séance d’entraînement

10 juillet 2019

Tout afficher